Quelques jours après la fameuse histoire des primes après la victoire du Syli National de Guinée contre le Cap Vert ( amical ), le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine Historique a animé une conférence de presse ce mercredi 14 octobre 2020. Il était question d’apporter quelques précisions sur cette affaire. 

Durant cette conférence de presse, le Directeur National des Sports et activités physiques, Lancinet Kabassan Keita est largement revenu sur le nouvel arrêté signé le 10 mars 2020 par les Ministres des Sports, des Finances et du Budget portant sur les modifications relatives aux primes des sélections nationales.

Si l’ancien arrêté se limitait qu’au Syli National de Guinée, l’arrêté en vigueur concerne toutes les équipes nationales des différentes fédérations sportives. 

Donc cet élargissement a poussé les autorités guinéennes à réduire les primes du Syli National pour améliorer le traitement des autres équipes nationales.

” Au mois d’avril, le ministère a remis cet arrêt aux fédérations notamment celle de football afin de le vulgariser auprès des sportifs. Donc, c’était aux associations de relayer cet arrêt aux sportifs. Conformément à l’arrêt conjoint dans son article 5, excepté les matchs amicaux, les primes des matchs officiels et d’objectif ont été fixés comme suit : Pour le Syli Sénior :

-La prime de victoire à domicile pour joueurs et encadrement d’appui : 1.500 dollars ;

-Encadrement d’appui : 500 dollars

Prime de développement pour joueurs et encadrement technique : 2000 dollars.

Encadrement d’appui : 2000 dollars ;

Primes de victoire à l’extérieur pour joueurs et encadrement technique : 2000 dollars ;

Encadrement d’appui : 500 dollars ;

Prime de match nul à l’extérieur pour joueurs et encadrement technique : 2000 dollars.

Encadrement d’appui : 500 dollars ”  a indiqué le conférencier.

Le Ministère des Sports a demandé à la Fédération Guinéenne de Football de procéder à une large diffusion de cet arrêté aux différentes équipes nationales de Guinée. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Rédigez votre commentaire !
Entrez votre nom :