Firawa Sport

Mauritanie : Scandale au sein du Syli Junior à Nouakchott

Cette information que vous allez lire tout à l’heure est inimaginable, mais elle est pourtant vraie. Le Syli Junior a voyagé sur Nouakchott sans le kinésithérapeute, à plus forte raison le préparateur des gardiens.

La défaite des jeunes guinéens était déjà préparée par le Comité de Normalisation qui, vraisemblablement s’en fiche des conditions de cette équipe U20 conduite aujourd’hui par Kanfory Sylla. 

Arrivés épuisés à Nouakchott, les joueurs n’ont pas pu avoir quelqu’un pour le massage ni des soins médicaux avant d’entrer en compétition contre le Sénégal. C’est la même situation qui continue pour le capitaine Ousmane Camara et ses partenaires qui traversent une situation très difficile. 

Selon un membre du staff technique que nous avons eu au téléphone dans la journée de ce lundi, l’équipe est logée dans un hôtel qui n’honore pas notre pays.

« Les enfants ne dorment pas bien. Cet hôtel a beaucoup de manquement, mais nous ne pouvons rien faire. Ils ont envoyé cette équipe à l’abattoir » nous explique notre interlocuteur depuis le QG du Syli Junior en Mauritanie.

Depuis le match contre le Sénégal, les joueurs blessés n’ont reçu aucun soin. Les gardiens s’entraînent sans un préparateur de gardien et pire la fatigue s’accumule sans massage.

Si rien n’est fait, tout est organisé pour faire échouer cette équipe. En cas de défaite contre le Cap Vert, le Syli Junior n’ira pas à la Coupe d’Afrique des Nations U20.

Quitter la version mobile