Firawa Sport

CAN 2025 : À côté des maquettes et discours, la CAF veut du concret sur le terrain

Arrivée hier mardi, la mission de la Confédération Africaine de Football (CAF) a entamé sa visite de 48 heures en Guinée ce mercredi 31 août 2022. Avant d’être reçu par le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya, les trois émissaires de la CAF ont rencontré ce matin le Comité d’Organisation de la CAN 2025 (COCAN) dirigé par le ministre Lansana Béa Diallo à son siège à Kaloum pour constater quelques avancées significatives enregistrées par le pays notamment.

Composée de trois grandes personnalités du football africain notamment le secrétaire général de la CAF Véron Monsengo-Omba, cette mission de l’instance dirigeante du football africain est venue écouter et évaluer la possibilité de la Guinée d’organiser la Coupe d’Afrique 2025. Après avoir reçu les émissaires dans les locaux du COCAN en présence de membres de l’organe, le ministre de la jeunesse et des sports Lansana Béa Diallo, a rassuré les envoyés de la CAF quant à la capacité des autorités guinéennes à organiser cette messe continentale.

« Le président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya en n’a fait un de ses leviers de transition aujourd’hui en disant que si l’organisation de cette CAN est la seule chose qu’on réussi à réaliser dans cette période transition, le CNRD aura réussi alors sa transition. Pour nous, c’est un défi et on compte le réaliser » a déclaré Lansana Béa Diallo.

Prenant la parole, Mathurin De Chacus président de la Fédération Béninoise de football et membre de la mission de la CAF, a invité les autorités guinéennes à plus de pratique que de théories tout en rassurant celles-ci quant à l’accompagnement de Confédération Africaine de Football.

« J’ai écouté avec intérêt l’intervention du ministre Lansana Béa Diallo mais tout ça là est théorique. Nous allons essayer de voir comment trouver des solutions pour aider la Guinée à organiser cette CAN » a annoncé Mathurin De Chacus.


Le ministre de la jeunesse et des sports a annoncé par la même occasion le démarrage dans un bref délai des travaux de constructions des différentes infrastructures prévues pour cette CAN 2025.

Mohamed Chérif Sow

Quitter la version mobile